Révolutions de l’information : comment la technologie a tué le cyberflâneur

La technologie a produit plusieurs révolutions de l’information. La recherche par mots-clés a consacré la logique utilitaire. Puis sont venus Facebook et le smartphone pour enterrer la navigation aléatoire, la sérendipité.

L’internaute ne subit plus l’agenda des informations descendantes en provenance des médias traditionnels (presse, radio, télé, web). Depuis les années 2000, et l’apparition des moteurs de recherche, AltaVista d’abord, détrôné vite par Google, il opère ses propres choix. Désormais il va chercher les informations qui l’intéressent sur des sujets et des préoccupations personnelles. 

Avec la recherche web, s’est développé un usage beaucoup plus fonctionnel d’Internet. Fini les déambulations et la flânerie web, désormais on directement sur la page qui nous intéresse et qui correspond à notre besoin précis : “mal de dos”, “vélo électrique” etc. 

» J'en veux plus

Réseaux sociaux : comment l’hyper-socialisation accentue la division

La cohésion laisse place à l'affrontement social -

L’utopie selon laquelle plus on communique, plus on apaise les conflits, a vécu. En réalité, on observe actuellement le contraire.

Il y a 25 ans, Philippe Breton dénonçait déjà dans “l’utopie de la communication” cette croyance selon laquelle, plus on communique, mieux ça vaut. Idée qui était à la base de l’idéologie cybernétique : tout blocage d’un système vient d’un problème de circulation de l’information.

Aujourd’hui, TV, radio, internet, réseaux sociaux, mobile… L’information est permanente, on n’y échappe pas. Pourtant Il faut être aveugle pour ne pas voir les tensions séparatistes qui traversent la société française.

» J'en veux plus

Réseaux sociaux : panorama des outils, usages, tendances, bonnes pratiques

Réseaux sociaux chiffres tendances 2013 - mediaculture.fr

réseaux sociaux en aquarelle – ©Rrauhoelle en CC via flickr.com

Un petit point sur l’usage des principaux réseaux sociaux français, leurs forces et faiblesses, les tendances à venir. Et pour finir 15 recommandations pour animer ses communautés.

  • Facebook est toujours ultra-dominant en termes de couverture et de temps passé, même si les jeunes commencent à s’en lasser et tendent à migrer sur Twitter notamment
  • Twitter reste un outil élitiste même s’il est colonisé par une partie des jeunes qui le détournent à des fins de SMS public
  • Progression de Google Plus, surtout sur des cibles professionnelles (communicants, geeks, journalistes, marques…)
  • Youtube domine très largement Dailymotion, même si le réseau video américain offre moins de fonctionnalités que le Français
  • Linkedin a clairement pris l’ascendant sur Viadeo en France aussi, en raison d’une offre gratuite plus importante et d’une plus grande capacité à innover (notamment sur mobile)
  • Tumblr : une croissance fulgurante mais attention au déclin récent suite au rachat de Yahoo
  • Pinterest est quasi inexistant en France, c’est Instagram qui cartonne

» J'en veux plus

1 2 3