Dataviz, infographies, animations interactives : la boîte à outils

outils-web-dataviz-infographies-mediaculture.fr

Voici une sélection d’outils gratuits grand public, des plus simples et rapides à mettre en oeuvre, aux plus compliqués et longs à maîtriser. Ils vous permettront de mettre en valeur votre propos par des contenus plus visuels et surtout plus interactifs. Datavisualisations, infographies, diaporamas, quiz, web-documentaires… 

J’ai présenté et commenté ce document auprès d’une vingtaines de journalistes de l’AJSPI (association des journalistes scientifiques de la presse d’information) le 20 mai 2015. En résumé, voici quelle était la teneur de mon propos :

Comme toujours, les outils ne remplacent pas nos cerveaux : il faut surtout avoir des informations intéressantes, intelligentes qui rendent service au lecteur : qui lui apportent du sens, des infos pratiques, du plaisir et des occasions de partager (l’information est le meilleur « carburant » social qui alimente les conversations et renforce le lien social).

» J'en veux plus

Comment les médias sauront ce que vous voulez, avant vous !

Boule de cristal analytique - mediaculture.fr

Boule de cristal médiatique ©yorkjason via Flickr

Les outils d’aide à la décision éditoriale se développent. Pour améliorer la curation de contenus, pour repérer les sujets qui « montent », pour anticiper les attentes. Un avantage concurrentiel, qui se traduit en audience sonnante et trébuchante. 

Aujourd’hui, tous les sites médias sont équipés d’outils de tracking d’audience de type Google Analytics, Xiti, Webtrends ou encore Omniture. Afin d’être plus en plus réactifs vis à vis de l’audience, ces solutions se sont dotées de fonctions « temps réel », à l’instar de logiciels gratuits comme Chartbeat. Ce dernier mesurant l’afflux ce visiteurs en direct sur la page d’accueil.

» J'en veux plus

Comment ne pas sombrer sous l’information ?

 

Le flot continu de l'info - Crédit ©steeljam via flickr.comLe flot continu de l'info - Crédit ©steeljam via flickr.com

Le flot continu de l’info – Crédit ©steeljam via flickr.com

Nous n’avons jamais eu autant de sources d’information à notre disposition. Des dizaines de chaînes de télé, des encyclopédies en ligne, des journaux gratuits sur Internet. Pourtant l’impression de confusion générale domine. Sauf pour ceux qui savent s’organiser et utiliser les bons outils…

Le temps passé devant la télé augmente et représentait 3h47 par jour en 2011, soit 15 minutes de plus que l’année précédente. Ceci grâce notamment à la multiplication des contenus (TNT, câble, satellite…) et des supports de réception : télé mais aussi ordinateur, mobile, tablettes… Nous, Français, possédons d’ailleurs en moyenne pas moins de 5 écrans par foyer

Tout est fait pour nous pousser à consommer : les chaînes thématiques répondent désormais aux passions de chacun et à la fragmentation des publics. La télé de rattrapage par box ADSL ou sur Internet (de type Pluzz ou M6 Replay) permet de revoir ce qu’on a raté, par manque de disponibilité.

Les émissions privilégient plus que jamais le direct, l’émotion et le spectacle. Les experts du petit écran rivalisent d’ingéniosité pour capter notre attention de plus en plus rare, en dépit d’une légère progression de notre temps de loisir (4h58 en 2010, soit 7 minutes de plus qu’en 1999).

Après la télé-réalité, c’est désormais au tour de la scripted réality de nous plonger dans des univers immersifs à pas cher, en attendant les programmes interactifs et transmedia, initiés en France par « Plus belle la vie »

» J'en veux plus

Le journalisme « augmenté », ce n’est pas les outils, c’est l’humain !

Le seul outil indispensable du journaliste ? Son cerveau

Le seul outil indispensable du journaliste ? Son cerveau – Crédit photo ©noodlepie via Flickr.com

5e anniversaire réjouissant des Observateurs de France24 dans l’univers morose du journalisme français touché par deux mauvaises nouvelles consécutives : la liquidation judiciaire de l’agence Sipa et l’annonce de la fin probable d’owni.fr. Un succès indéniable du site international qui consacre définitivement le journalisme « augmenté » de la communauté. Et un salutaire rappel sur l’origine première de notre création de valeur : la vérification de l’information.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore les Observateurs de France 24, il s’agit d’une plateforme contributive entre un site d’information, France24 aidé de RFI, et des correspondants amateurs à travers le monde. L’idée est de s’appuyer sur des milliers de témoins et enquêteurs locaux pour alerter les journalistes de ce qui se passe à l’échelle du monde. Et en particulier dans des zones difficiles d’accès aux journalistes, où ils ne sont clairement pas les bienvenus.

Dans 99% des cas explique Julien Pain, rédacteur en chef des Observateurs, les contributeurs envoient spontanément des infos sur le site de France24, sous forme de textes,  photos ou videos… En ce cas, ils ne sont pas payés, mais de toutes façons, leur motivation n’est pas vénale. Ils veulent surtout alerter le monde de ce qui se passe chez eux. C’est un cri de colère et souvent un appel à l’aide pour tâcher, tant bien que mal, de faire reculer les dictatures, ou de dénoncer des exactions. Et ils sont prêts à prendre de gros risques personnels pour cela.

A la différence de nous autres, blogueurs gâtés de la démocratie opulente, gavés d’ego, eux sont bien souvent condamnés à l’anonymat et ne sont motivés que par la transmission gratuite de l’information au plus grand nombre.

» J'en veux plus

Les meilleurs outils du Community manager

Les outils du Community Manager

Les outils du Community Manager

Petite dérivation participative de ce blog afin de recueillir l’expertise de mes lecteurs dans le cadre d’un article pour Frenchweb : « les outils du bon Community manager ». Il n’y en a pas pour longtemps, rassurez-vous, on ne fait que passer…

Pour y participer c’est ici

Crédit photo @Suzanne Bouron via Flickr.com